Pas d'alerte pollution

13h37. La qualité de l'air bruxellois est bonne, communique Bruxelles Environnement. La teneur moyenne en particules fines de type PM10 est de 16,5 μg/m3. Elle est en-dessous de la recommandation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que sous la norme européenne. Le taux moyen de particules fines de type PM2.5 est de 11,3 μg/m3. Ce taux se trouve sous la norme recommandée par l'OMS. Le taux moyen de particules fines de type black carbon (carbone suie) est de 1,0 μg/m3. Le ciel est très nuageux. La température est de 20,3 degrés.

Ce texte a été généré de manière automatique à partir de données extraites en temps réel.

Generic placeholder thumbnail

Indice de la qualité de l'air

Source : Bruxelles Environnement
(diffusion IRCEL-CELINE)
Generic placeholder thumbnail

Bxl'air bot, le newsbot d'Alter Echos pour monitorer la qualité de l'air bruxellois

Generic placeholder thumbnail

Taux de particules fines

Source : Cellule Interrégionale d'Environnement
(IRCEL-CELINE)

Indice de la qualité de l'air

Valeur de l'indice Indice de la qualité de l'air L'indice de la qualité de l'air est calculé tout au long de la journée, à partir de données récoltées par la Cellule Interrégionale d'environnement (CELINE). Cet indice est basé sur les taux de quatre polluants : ozone, dioxyde d'azote, dioxyde de soufre et particules fines. Il s'agit d'une appréciation qualitative (indice BelATMO), réalisée à partir de mesures techniques opérées en différents endroits tout au long de la journée. Sa valeur scientifique est très limitée, s'agissant avant tout d'un outil de communication.

Ce graphique est généré à partir de données extraites en temps réel.

Taux moyen de particules fines

Trois types de particules fines font l'objet de relevés : les PM10, les PM2.5 et les Black carbon (carbone suie).
Voir les recommandations de l'OMS et les normes européennes


Ce graphique a été généré à partir de données extraites et enregistrées quotidiennement de manière automatique.

Tweeter
Partager